Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 17:34

Le Vitiligo est une maladie dont je « souffre »…
Je le mets entre guillemets car je n’en souffre pas physiquement, je ne ressens aucune douleur physique !

Et si je vous mets un article sur ce blog, c’est parce que quand je photographie mes ongles, et bien je vois inévitablement mes mains !!!!!
Mains tachées par la dépigmentation qu’entraîne le vitiligo…

Et pas seulement mes mains… mais aussi mes coudes, mes aisselles, mes pieds, mes yeux, les coins de ma bouche,... bref, ça bourgeonne de partout ce truc !!!!

Souvent, on me pose des questions car c’est une maladie assez peu commune…
On me demande souvent si se sont des brûlures ou je ne sais quoi d’autre !!!

Cette « maladie » attire souvent les interrogations car elle est très visible (surtout l’été) arrivant à un certain stade.
Pour ma part, elle est déjà pas mal avancée... mais va encore et encore se développer (sniff !!!)
Souvent j’en plaisante en disant que je vais finir en Dalmatien... mais le pire, c’est que c’est vrai !!!!

Si je semble plaisanter avec cela, je vous assure que ça n’a pas toujours été le cas… et même encore maintenant, quelques fois, la confrontation avec le miroir est encore difficile… mais bon… il y a des choses bien pire que ça hein !!!!!

J’ai consulté plusieurs dermatologues… et malgré les traitements que j’ai pu lire sur le net (comme dans l’article ci-dessous de Wikipédia), aucuns d’entre eux ne m’a proposé de solutions qui fonctionnent réellement… voir même de solutions tout court !!!!

Bon, je vous laisse avec mes photos personnelles (datant de là, Mai 2012) suivi de l’article de Wikipédia.

 

morgalounette et vitiligomorgalounette et vitiligo morgalounette et vitiligo

 

morgalounette et vitiligo

Pour l’instant, ça se voit un peu, mais en avançant dans l’été, le contraste sera encore plus fort entre la peau qui bronze encore (malgré que je ne m’expose absolument pas) et la peau qui elle ne bronze plus !!!!

Le Vitiligo

* Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre *

Le vitiligo, leucodermie ou achromie est une maladie de l'épiderme qui se caractérise par des taches blanches (dépigmentation) qui apparaissent et s'étendent sur la peau.

Épidémiologie

Elle touche 0,5 % de la population mondiale, sans prédominance de sexe ni d'origine ethnique[]. Sa manifestation et son développement peuvent se produire à n'importe quel âge bien que la plupart des personnes atteintes développent le vitiligo avant l'âge de 20 ans[1].

Causes

Cette maladie peut être d'ordre génétique (au moins 10 gènes sont impliqués) ou liée à un stress violent.

Le vitiligo n'est pas une maladie infectieuse ou contagieuse mais peut être transmis par hérédité, on estime d'ailleurs ce risque à 30%. Une mutation sur le gène NALP1 (NACHT leucine-rich-repeat protein 1) a été identifiée comme corrélée au risque de développer un vitiligo[].

Mécanisme

Le mécanisme n'en est pas clairement établi.

  • Théorie nerveuse : l'accumulation de neuromédiateurs ou leur libération massive lors d'un stress psychoaffectif pourraient favoriser la disparition des mélanocytes,
  • Théorie auto-immune : c’est l’hypothèse la plus tangible car un pourcentage significatif de patients atteints de vitiligo souffrent en plus d’une autre maladie auto-immune, par exemples une thyroïdite de Hashimoto, une maladie de Basedow, une maladie d’Addison, un diabète de type 1.
  • Théorie toxique : accumulation de radicaux libres qui sont nocifs pour les mélanocytes.

La dépigmentation que provoque cette maladie résulte de la perte des mélanocytes (cellules produisant la mélanine).

Les zones atteintes n'étant plus pigmentées, elles sont particulièrement sensibles aux rayons ultraviolets (la mélanine ayant habituellement pour rôle de protéger du soleil grâce au bronzage). Dans certains cas, on peut aussi constater une concentration de mélanine (zone plus sombre) aux abords de la zone atteinte.

Ce défaut pigmentaire se manifeste principalement sur le visage, les extrémités, les articulations et les zones de frictions (phénomène de Koebner).

Diagnostic

Il repose essentiellement sur la constatation des lésions caractéristiques sur la peau. Il existe deux formes principales : la forme « généralisée » se caractérise par des plaques plus ou moins symétriques par rapport à l'axe médian du corps et représente presque 90% des cas. La forme segmentaire est un peu plus fréquente chez l'enfant, surtout au niveau du visage, avec une progression plus rapide[].

Dans les stades tardifs, une dépigmentation des poils ou des cheveux peut être vue.

Cette maladie ne provoque pas de douleurs physiques mais peut poser des contrariétés d'ordre esthétique ou pour la vie sociale.

Biologie

Il peut être utile d'effectuer un bilan biologique complémentaire, le vitiligo pouvant être associé à des maladies auto-immunes notamment des problèmes de thyroïde (dont la thyroïdite d'Hashimoto[4]). On le trouve notamment dans la polyendocrinopathie auto-immune de type II associant: insuffisance surrénale chronique par rétraction auto-immune corticale, dysthyroïdie, vitiligo, diabète de type I, connectivites (notamment polyarthrite rhumatoïde et lupus érythémateux disséminé)

Traitement

Les traitements disponibles sont multiples, mais tous imparfaits avec des taux de succès parfois bas et ont pour la plupart des effets secondaires importants.

Elle inclut dans tous les cas une protection contre les brûlures du soleil, ce dernier ayant pourtant un rôle bénéfique sur la maladie et les plaques dépigmentées chez les personnes à peau mate, qui semblent conserver une résistance aux coups de soleil[5].

Traitement médical

  • irradiation par des ultraviolets B, essentiellement pour les formes généralisées ;
  • psoralène associé à des ultraviolets A (« PUVA-thérapie », cependant moins efficace que le traitement par ultraviolets B[6].
  • Les corticostéroïdes en pommades ou en crèmes sont d'une bonne et rapide efficacité mais les résultats sont inconstants dans le temps[7].
  • Les inhibiteurs de la calcineurine (tacrolimus, en pommade, peuvent être employés, de préférence sous un pansement[8]).
  • traitement au laser excimer (résultats probants sur vitiligo stabilisé).
  • l'acide para-amino-benzoïque (anciennement nommée vitamine B10) aurait une action bénéfique sur le long terme et est utilisée pour son traitement[9]

Si les plaques sont de taille modérée, elles peuvent être artificiellement masquées par un maquillage. Certains autobronzants spécialement conçus pour le vitiligo sont la solution simple, rapide et efficace pour masquer les zones dépigmentées.

Traitement psychique

Le vitiligo peut être déclenché par le stress. Ainsi envisagé comme une réaction somatique à un processus psychique, la psychothérapie ou la psychanalyse est largement recommandée.

Traitement chirurgical

Il est recommandé quand le traitement médical est inefficace et consiste en des transplantations de mélanocytes. Le vitiligo doit être cliniquement stable depuis au moins un an afin d'envisager ce type de traitement (sinon il y a risque élevé de récidive).

Cette transplantation peut se faire de plusieurs manières :

  • greffe de peau ultra mince. Une surface identique à la surface à traiter doit être prélevée sur une partie du corps non touchée par la maladie.
  • micro greffe (punch graf en anglais). Plusieurs séances sont à prévoir, avec un risque de cicatrice.
  • culture de mélanocytes, préalablement prélevés sur un échantillon de peau puis cultivé en laboratoire. Cette technique est peu répandue car délicate et chère.
  • suspension fraîche de cellules épidermales (kératinocytes et mélanocytes) préparée à partir d'un échantillon de peau mince. La surface traitée peut être plusieurs dizaines de fois la taille de l'échantillon prélevé. Cette technique nécessite traditionnellement un laboratoire mais un dispositif médical est depuis peu sur le marché et évite le recours au laboratoire (ReCell de la société Clinical cell Culture).

Dans tous les cas la procédure est similaire :

  1. prélèvement de l'échantillon sur une zone saine.
  2. retrait de la couche supérieure de l'épiderme sur la zone à traiter (dermabrasion mécanique ou laser) sous anesthésie locale en général.
  3. application de la greffe ou de la suspension
  4. pansement pendant une semaine

L'épiderme est reconstruit en une semaine mais les mélanocytes demandent 4 à 6 semaine pour produire de la mélanine qui restaurera la pigmentation. Des séances d'ultraviolets peuvent être prescrites, surtout sur les peaux claires, pour stimuler les mélanocytes nouvellement greffés.

Recommandations

La British Association of Dermatologists a publié en 2008 des recommandations sur la prise en charge de la maladie. []

Associations françaises

Il existe 3 associations :

  • association Anges Blancs Vitiligo Universalis, Cavaillos[] ;
  • association Française du Vitiligo, Paris [];
  • association de Patients Atteints de Vitiligo (Montpellier).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Morgalounette - dans Bla Bla
commenter cet article

commentaires

J.h 01/09/2015 13:29

Bonjour
J'ai été soigné il y a quelques temps du vitiligo avec un produit naturel.
Aujourd'hui je le commercialise depuis Lyon 69.
Si quelqu'un souhaite plus de renseignements je reste disponible.

LB 24/02/2017 14:51

Bonjour,

Mon fils est atteint de vitiligo depuis ses 5 ans et elle en a 8. Cette maladie progresse si vite que je sui désemparée et ne sais pas quoi faire pour essayer de stopper ce vitiligo.
Pourriez-vous me donner des informations sur ce produit naturel ?
Nous habitons à côté de Lyon.
Merci beaucoup pour votre retour

nc 25/05/2016 14:30

Bonjour

Je suis également atteinte du vitiligo depuis une quinzaine d'année j' ai beaucoup de mal à le supporter et je serai très intéressée de connaître ce produit naturel car j'ai essayé pas mal de traitement sans succés

blonde 24/04/2015 21:08

salut moi ça fait plus de cinq ans que j'ai déclenché cette maladie ,qui est toujours en pleine évolution.Le visage a été touché en premier ,très dur à vivre .Ma soeur est également atteinte de cette maladie et l'évolution continue pour elle aussi .c'est très dur à vivre et surtout à l'approche de l'été je me tapisse de crème.L'autobronzant est un peu mon remède miracle pour l'arrivée de l'été mais c'est très contraignant ,j'en ai marre,le regard des autres est dur je me sens moche ,les gens regardent nos taches avec dégouts .
J'ai des jour avec et des jour sans c'est selon les remarques je regrette tellement ma peau d'avant sans camouflage .

Morgalounette 11/05/2015 18:02

J'ai appris à l'accepter avec le temps... beaucoup de temps !!!
Cela fait donc 17 ans maintenant que ça a commencé pour moi !!!
C'est depuis réellement 2 ans que je l'accepte complètement !!! Et je me dit même que c'est mon originalité désormais !!! Les gens me regardent bizarrement ... et bien je leur rie au nez maintenant car ils sont tout juste ignorant !!! Ignorant de ce que c'est !!! Et surtout ignorant de ce que j'ai traversé (moi et tant d'autre personnes !!!)
Aujourd'hui, je me sens tout simplement bien dans ma peau (sans faire de mauvais jeu de mot !!!)
Pour l'instant mes filles n'ont rien... et même si moi je l'accepte, il est vrai que je ne leur souhaite pas !!!
Mais cette "maladie" se démocratise et commence à se faire connaître !!!!
Regarde la pub pour Desigual, je la trouve superbe !!!!
Prend soin de toi !!! Je t'assure que le temps t'aidera !!!
Bisous Bicolore !!!!

frenchkiss 14/07/2012 22:57


Ca ne doit pas etre facile, mais avec toutes les technologies, ils vont bien trouver quelque chose! je donne tout mon soutient ma belle!!!

Morgalounette 26/06/2014 08:44

C'est clair LOL mais c'est vrai que maintenant je l'accepte mieux, donc ça va, mais avant !!!! Oh la la, c'est comme si c'était la fin du monde MDR

francois 18/06/2014 22:33

je connait sa aussi d'ailleur j'ai deprimé avec l'arriver des beau jours , bisous https://www.facebook.com/fwancwa.theres

francois 18/06/2014 22:32

bah comme sa tu en connait une troisieme avec moi https://www.facebook.com/fwancwa.theres

Morgalounette 16/02/2014 20:25

J'ai appris à l'accepter avec le temps !!!! Cela fait à peu près 15 ans que je vis avec ça maintenant... Et je me suis même rendu compte qu'en fin de compte, beaucoup de personnes avait cette "maladie" !!!! C'est dingue quand même... Je crois en fait que j'oublie en hiver....

marie 27/01/2014 20:32

suis aussi touchée par cette maladie monentourage ne comprend pas ma detresse je ne connais personne ayant cette maladie

Présentation

  • : Morgalounette
  • Morgalounette
  • : Ici, Blog Passion !!!! Voici tout ce que je fait sur mes ongles, mes tests, mes swatchs, mes nails art, mes repro, mes coups de coeur,... Bref tout !!! Mais parce que ce blog est aussi le votre j'attend vos critiques (positives et négatives) pour me permettre de toujours progresser !!! Merci à vous de me suivre chaque jours !!!
  • Contact

Mes partenaires !!!

 

 

viewlogoCAFGC19M

  banniere-393122

- 10 % avec le code MORGALOUNETTE012

 

 

Ocibel

- 10 % sur votre 1ère commande avec le

code "BIENVENUE3647"

Hors frais de transport, promotions,

kits et Matériels

 

Beauté Design

 

 

SUIVEZ MOI !!!!

sans-titre

sans-titre x

Recherche